⭐ 10 Vrai Faux sur l’Hypnose Thérapeutique

L’hypnose c’est vaste, du spectacle à la thérapie, en passant par l’hypnose de rue et l’hypnose médicale. Tout le monde connaît sans vraiment savoir ce que c’est réellement. Entre peurs, croyances et vérités, dénouez le vrai du faux grâce à ces 10 questions réponses.

L’hypnose permet de manipuler les gens ?

➡️ FAUX !

Cette croyance est en grande partie due à l’hypnose de spectacle qui donne l’impression que l’hypnotiseur utilise les cobayes comme des marionnettes.

En réalité, même si l’état d’hypnose atténue quelques barrières d’ordre sociétal (peur du ridicule par exemple), le sujet peut à tout moment refuser ce qui lui est suggéré. Le spectacle est vraiment un cas à part puisque ce qui fait faire le plus de choses « bizarres » aux gens n’est pas l’hypnose mais la pression du public.

En fait, dans le cas de l’hypnose thérapeutique, on obtient même l’effet inverse : en apprenant à être moins dépendant de ses conditionnement automatiques, on devient beaucoup plus libre de ses propres choix, moins manipulables.

L’hypnose thérapeutique permet d’obtenir des résultats rapides et durables ?

➡️ VRAI !

Quelque soit l’objectif visé, que ce soit par exemple arrêter de fumer, perdre du poids, gérer son stress, surmonter un deuil, etc… bien souvent ce n’est pas aussi simple que le « quand on veux on peux » qu’on nous répète.

Bien-sûr la volonté est importante, mais il y a souvent un « c’est plus fort que moi » qui rend les choses bien difficiles. Cette partie de nous est inconsciente, et agit hors de notre contrôle conscient. C’est cette partie que l’hypnose thérapeutique permet de contacter et faire changer. Pour cela, pas besoin d’années de thérapie, quelques séances suffisent. On est ainsi libéré des obstacles et on peut atteindre nos objectifs !

Et comme ces parties inconscientes sont aussi celles qui vont parfois faire rechuter celui qui pensait avoir atteint son objectif, en les écartant on permet ainsi un résultat stable et durable.

Sous hypnose on dors et ne contrôle plus rien ?

➡️ FAUX !

L’hypnose n’est pas du sommeil, ça n’a même rien à voir avec le sommeil. Ce qui induit en erreur, c’est le fait qu’on voit presque toujours les gens fermer les yeux, voir tomber comme des poupées de chiffon… et en plus l’hypnotiseur cri le mot « dormez ! »… mais c’est plutôt par tradition en fait.

Savez-vous qu’on peut très bien entrer en hypnose les yeux ouverts ?!

Quoi qu’il en soit, sous hypnose on reste conscient de tout ce qui se passe. On entend tout, on ressent tout, et donc on peut même voir. La définition technique de l’état d’hypnose parle d’un « état modifié de conscience », donc il est un peu différent, mais c’est bien un état de « conscience ».

L’hypnose permet de parler directement à notre inconscient ?

➡️ VRAI !

Le problème de l’état de conscience « ordinaire » dans lequel on est habituellement est qu’on ne peut pas parler directement à l’inconscient. Au lieu de cela on doit d’abord passer le filtre du conscient. Ce filtre rempli un rôle important : économiser de l’énergie. Pour cela il va répondre au maximum de requêtes via des automatismes plutôt que de vrais choix, et il va rejeter toute information ne correspondant pas à la « carte du monde » de la personne. C’est bien souvent très utile, mais c’est aussi parfois pervers et c’est dans ce dernier cas que l’hypnose est bien pratique : pour réduire l’emprise de ce filtre. Pourquoi pervers ? Parce que l’automatisme peut être « si stress => fumer ». Ou encore lorsque la carte du monde est « je suis timide » et bien l’information « cette personne a l’air sympa allons la saluer  » est rejetée.

L’hypnotiseur à des pouvoirs ?

➡️ FAUX !

Le plus simple pour s’en convaincre c’est de comprendre qu’en fait l’état d’hypnose est toujours créé par le sujet lui même. C’est en quelques sortes toujours de l’auto-hypnose. Le pouvoir c’est votre esprit qui l’a, à condition que les bonnes conditions soient réunies. Et réunir les bonnes conditions, entrainer et guider votre esprit c’est justement le rôle de l’hypnotiseur.

Pour l’hypnose thérapeutique ça va plus loin. L’hypnothérapeute utilise un outils qui est l’hypnose, de la même manière qu’un psychologue va utiliser la parole. Mais au delà de cet outil il y a la connaissance des mécanismes conscients et inconscients, l’expérience, et les compétences d’accompagnement du thérapeute qui entrent en jeux.

L’hypnose peut faire disparaître une douleur ?

➡️ VRAI !

C’est le principe de l’hypnose médicale : l’anesthésie par l’hypnose. Le rapport de confiance avec l’hypnotiseur est très important, et il doit être maintenu, l’effet ne perdure pas longtemps en son absence. De toute manière, la douleur est une information de la plus haute importance et, hors des cas d’urgence et d’intervention, il est néfaste de la faire taire. Au lieu de ça, il faut aller s’occuper de la cause de cette douleur. Et parfois, et même assez souvent pour des douleurs chroniques que rien n’explique, la cause est psychologique inconsciente (traumatisme,…). Dans ce cas L’hypnothérapeute va aller aider à évacuer ce trauma, et il n’y aura même pas besoin de masquer la douleur, elle ne sera tout simplement plus là !

L’hypnose peut régler tout les problèmes sans effort ?

➡️ FAUX !

On touche là à une croyance que malheureusement ont beaucoup de clients qui viennent consulter un hypnothérapeute. Non l’hypnose n’est pas de la magie.

L’hypnose thérapeutique est très efficace et apporte une aide rapide, mais le résultat est conditionné par la volonté, la motivation et la persévérance du client. Désolé pour ceux qui croient encore qu’il suffit de s’asseoir, fermer les yeux et se faire « reprogrammer », mais il va falloir faire quelques efforts quand même !

Seules certaines personnes sont hypnotisables ?

➡️ FAUX !

Encore une croyance entretenue par les spectacles d’hypnose.

Lorsqu’au début d’un spectacle l’hypnotiseur fait faire des tests au public, en réalité il ne cherche pas à savoir qui est hypnotisable ou non, mais à déceler ceux qui le sont le plus facilement.

En réalité, absolument tout le monde peut entrer en état d’hypnose. D’ailleurs, sans le savoir, on rentre tous dans des états d’hypnose légers plusieurs fois par jour.

En cabinet thérapeutique c’est encore plus simple : vue que vous venez pour ça, vous passez la porte en étant presque déjà en hypnose…

Notons d’ailleurs quelque chose de très important : ce n’est en aucun cas un critère de bon déroulement de la thérapie que d’être « très hypnotisable » ou pas.

L’hypnose peut faire oublier un souvenir ?

➡️ VRAI !

Oui, c’est quelque chose avec lequel on aime faire jouer les volontaires en hypnose de rue : oublier un chiffre, son prénom, … et ça marche très bien !

Techniquement la première chose à savoir c’est que la mémoire n’est jamais effacée, c’est même tout simplement impossible, on fait juste en sorte de la cacher au conscient. Deuxièmement, là encore c’est très temporaire.

D’un point de vue thérapeutique ce n’est pas adapté. Certains entrent en séance et demandent par exemple d’oublier leur ex après une rupture… donc déjà ce n’est pas possible, et surtout même si ça l’était, oublier tout un pan de sa vie deconstruirai la personnalité du sujet… Par contre l’hypnose thérapeutique va s’avérer très utile et très efficace pour faire le deuil de cette relation et en ressortir plus fort.

L’hypnose thérapeutique peut guérir plein de choses ?

➡️ FAUX !

Attention aux termes employés et surtout ne vous laissez pas tromper par ceux qui pourraient vous vendre la lune : L’hypnothérapie ne guérit pas c’est un accompagnement !

Si une personne a par exemple un cancer, malheureusement l’hypnose thérapeutique ne le fera pas disparaître… mais on peut aider le corps à être dans de meilleures conditions pour le combattre. Et puis certains maux, et les cancers en font partie, sont favorisés par des états psychologiques défavorables. Aller travailler ce côté là sous hypnose permet de réduire les risques et éviter d’en rajouter. L’accompagnement par l’hypnose permettra aussi de mieux supporter les symptômes de la maladie.